Vue d’artiste – Credit ESO/M.Kornmesser (Licence CC4)

 

Deux chercheurs du Smithsonian Center for Astrophysics de l’Université d’Harvard (la fameuse !) ont récemment émis l’hypothèse qu’un drôle d’objet observé dans l’espace en 2017 pourrait bien être d’origine extraterrestre, et peut être même une sonde d’observation !

Mais reprenons depuis le début…

Le 19 Octobre 2017, le télescope Pan-STARRS, installé sur l’observatoire de Haleakala, à Hawaii, repère un objet, d’abord classé dans la catégorie des comètes, à 30 millions de kilomètres de la Terre. Du coup, on l’a appelé C/2017 U1. Puis, une semaine plus tard, il a été reclassé dans la catégorie des astéroïdes, donc on l’a rebaptisé A/2017 U1 (vous voyez bien la méthode de choix des noms ? A pour Astéroïde, C pour Comète…). Finalement, le 6 Novembre 2017, l’objet est officiellement rangé dans la classe des objets interstellaires (le premier observé !), et sa désignation permanente devient alors 1I/2017 U1 (I comme Interstellaire – numéro1 !) – on lui donne alors le surnom ‘Oumuamua (qui signifie « éclaireur » en hawaiien).

Sauf que…

En 2018, les astrophysiciens se sont rendus compte que sa trajectoire, et notamment son accélération, ne pouvait pas être dues aux forces gravitationnelles seules…

Mystère donc… Pourquoi ‘Oumuamua a-t-il accéléré ? Est-ce finalement bien une comète, dont le dégazage peut causer de telles accélérations ?

En y regardant de plus près

Revoilà donc notre équipe de chercheurs d’Harvard. Eux se sont intéressés à la pression de radiation solaire : cette pression peut-elle expliquer la trajectoire et la vitesse de l’objet ?

Après plein de calculs avec des formules à vous faire faire des cauchemars, ils prouvent que oui, la pression de radiation solaire aurait pu causer l’accélération observée, mais que du coup pour que ça marche, ‘Oumuamua devait posséder un ratio masse/surface touuuut petit, et donc avoir une forme assez spéciale, en forme de cigare par exemple, voire même de pancake (long, ovale, et en rotation sur l’un de ses diamètres, selon une autre équipe de chercheurs, qui publiait une étude sur le sujet en 2018, visible ici). Et c’est là que les hypothèses le plus folles prennent forme…

Ca pourrait être quoi ??

Ben ça pourrait être une comète, tout simplement. Même si aucun dégazage n’a été observé, ça ne veut pas dire qu’il n’a pas eu lieu, et ça pourrait expliquer la trajectoire de l’objet-mystère…

Mais du coup, les auteurs émettent également d’autres hypothèses, histoire de dire, en étant bien conscients eux-même que certaines sont « exotiques »… ‘Oumuamua pourrait par exemple être un débris d’objet artificiel (donc extraterrestre), comme une voile solaire par exemple, vu sa forme étrange (rappel, une voile solaire c’est comme une voile de bateau dans la forme, et qui permet de propulser un objet dans l’espace en utilisant la pression de radiation à la place du vent). Mais on sait jamais, vu sa trajectoire, l’hypothèse qu’’Oumuamua soit une sonde d’observation extraterrestre n’est pas complètement écartée…

Avant de sauter de joie, rappelez-vous bien que ce ne sont ici que des hypothèses, des « peut-être » déjà fortement modérés par les auteurs de l’étude ! Étude qui n’a d’ailleurs pas encore été publiée officiellement, puisqu’elle en est encore au stade de la révision, après avoir été soumise à la revue Astrophysical Journal Letters…

 

Inscription à la newsletter

Renseignez vos centres d'intérêts et recevez uniquement les nouveautés des domaines qui vous intéressent

S'inscrire

Merci pour votre inscription.

Une erreur est survenu lors de votre inscription.

Merci de réessayer ultérieurement, ou de nous contacter via le formulaire.