Narcissisme (n.m) : amour excessif porté à l’image de soi

Narcissisme vs. estime de soi

Maintenant que vous connaissez la définition officielle (du Larousse !) du narcissisme, comparons narcissisme et estime de soi. L’estime de soi peut être résumée par le rapport que nous entretenons avec ce que nous sommes et souhaiterions être. Elle peut être élevée (je suis à la hauteur de mes propres espérances) ou faible (au contraire, je ne suis pas satisfait de ce que je suis). S’il est fréquent que les narcissistes aient une haute estime d’eux-mêmes, ce n’est pas forcément le cas.

De nombreuses études scientifiques ont démontré que d’une manière générale, les personnes que nous percevons comme ayant une haute estime d’eux-mêmes (sans forcément tomber dans l’excès !) nous semblent spontanément plus attirantes. Nous avons inconsciemment tendance à leur prêter des qualités fréquemment associées à l’estime de soi : nous les imaginons extravertis, compétents et assurés (pour la lecture des études, vous pouvez aller par ici par exemple, ou par  !)

Et donc, les narcissistes ?

Revenons à notre préoccupation du jour : les narcissistes. Normalement, on sait tous que les narcissistes ne sont pas forcément les connaissances les plus faciles à gérer. Et pourtant… Spontanément, il semblerait qu’on ait tendance à être attirés par eux à la première rencontre…

Mais pourquoi ??

Excellente question, se sont dits 2 chercheurs canadiens ! Ils ont donc décidé de mettre en place plusieurs dispositifs afin de récolter les premières impressions de personnes entrant en contact pour la première fois avec des narcissistes. Ils émettent l’hypothèse que si les narcissistes nous attirent, c’est parce qu’on pense qu’ils ont une haute estime d’eux-mêmes, ce que nous considérons inconsciemment comme une qualité !

Alors, c’est vrai ?

Nos 2 chercheurs ont sélectionné plusieurs types de personnes :

  • Narcissisme élevé et estime de soi élevée
  • Narcissisme faible et estime de soi élevée
  • Narcissisme faible et estime de soi faible

Ils ont ensuite ajusté les paramètres pour rendre plus ou moins évident le narcissisme des personnes observées, en se basant sur l’hypothèse qu’à l’inverse de l’estime de soi, le narcissisme est perçu négativement. Ils ont même poussé jusqu’à organiser une observation des perceptions en mode « Tinder », sur photo seulement !

Il semblerait donc que tout soit question de perception !

L’hypothèse se vérifie : on kiffe les narcissistes parce qu’on perçoit surtout leur bonne estime d’eux-mêmes! Ils/Elles ont confiance en eux/elles et on aime ça !

Cela dit, dans l’étude, les observateurs, attirés spontanément par les narcissistes, l’étaient un peu moins lorsqu’ils étaient informés du narcissisme de la personne en question (démonstration de l’association négative), mais l’étaient toujours quand même un peu (démonstration de la super-association méga positive qui va avec une bonne estime de soi !)

Combien de fois je me vois dire « Moi, la première chose que je regarde chez quelqu’un, c’est la démarche, l’assurance ». Maintenant je pourrais dire que finalement, comme tout le monde, c’est l’estime de soi que je regarde en premier !

 

Inscription à la newsletter

Renseignez vos centres d'intérêts et recevez uniquement les nouveautés des domaines qui vous intéressent

S'inscrire

Merci pour votre inscription.

Une erreur est survenu lors de votre inscription.

Merci de réessayer ultérieurement, ou de nous contacter via le formulaire.