Oui, vous en avez entendu parler de cette étude, on en a même parlé aux infos !

Et si on laissait commencer nos ados une heure plus tard à l’école ?

Forcément, si vous demandez aux intéressés, ils vont même vous dire que ce qui serait encore mieux, ça serait de ne pas avoir de cours du tout le matin, mais scientifiquement, qu’en est-il ?

Le sommeil des ados, un défi ?

C’est scientifique : les ados ont un rythme physiologique différent de celui des enfants ou des adultes. A la puberté, le système circadien (le système jour-nuit) du corps décale sensiblement le besoin d’endormissement à une heure plus tardive en allongeant la période « jour » du cycle. Et en plus, il semblerait que ce fameux système circadien soit également moins sensible à la lumière à cette période là de notre vie (c’est donc pour ça que vous avez beau ouvrir les rideaux et allumer toutes les lampes, votre ado ne se réveille toujours pas le matin…). Enfin, chez les adolescents plus âgés, le besoin de sommeil (cette sensation de « je baille et j’ai les yeux qui piquent ») est moins fort au fil des heures d’éveil que chez les enfants plus jeunes, leur permettant de rester éveillés plus tard !

Bref, tout ça pour dire que ce n’est pas qu’à cause de leur smartphone qu’ils s’endorment tard, c’est physiologique. Et que du coup, comme ils ont quand même besoin de 8 à 10 heures de sommeil par nuit, et ben la plupart des adolescents sont chroniquement fatigués.

SleepMORE in Seattle

Vous vous rappelez du film Nuits Blanches à Seattle ? Mais siiii, Tom Hanks, Meg Ryan, les coups de fil à la radio… Bref, en anglais, il s’appelle Sleepless in Seattle. Et aujourd’hui si vous le souhaitez, vous pourrez lire l’étude d’une équipe de chercheurs de l’Université de Washington qui s’est enfin intéressée au problème de sommeil de nos ados, et qui s’intitule, elle, Sleepmore in Seattle ! Yes, j’adore !

Ces chercheurs, conscients du problème de fatigue chronique des adolescents américains, se sont intéressés à une initiative du District Scolaire de Seattle, qui a mis en place un démarrage plus tardif des cours dans le secondaire sur l’année 2016-2017. Ils ont décidé de passer d’un premier cours qui démarre à 7h50 à un début de journée à 8h45. Cette décision a permis à notre équipe de chercheurs de mener une étude avant-après sur l’intérêt et les bénéfices potentiels d’une telle mesure.

Présence, Performance, Repos

Pour tester objectivement les retombées de cette mesure, nos chercheurs ont sélectionné des élèves de seconde année (aux Etats-Unis, le lycée dure 4 ans, les élèves testés avaient donc entre 15 et 16 ans). Ils leur ont fourni des bracelets de suivi du sommeil au printemps 2016 (pré-changement), puis ont répété l’opération au Printemps 2017 avec les élèves du même niveau de l’année suivante (post-changement). Les élèves ont également rempli un journal de bord quotidien, ainsi que quelques questionnaires, et les chercheurs ont comparé les notes des élèves en question. Et en plus, leur participation à l’étude a fait partie de leurs travaux pratiques de biologie, donc ils ont pu par la suite étudier les données qui leur ont été restituées par les chercheurs !

Bref, au final, ça donne de plutôt bons résultats !

A l’issue de la mise en place de la mesure à Seattle, les chercheurs ont noté une amélioration de la durée du sommeil de élèves de 34 minutes quotidiennes en moyenne, des absences réduites, des notes plus élevées de 4,5%, et des élèves moins « mous » !

Vous noterez tout de même que le gain de sommeil n’était en moyenne que de 34 minutes, pour un décalage de début des cours de 55 minutes, ce qui montre également que les jeunes ont décalé soit leur heure d’endormissement, soit leur heure de réveil (sinon, il auraient simplement dormi 55 minutes de plus !) en s’adaptant au nouveau rythme !

En tout cas, si ça pouvait aider nos ados à dormir mieux, être plus présents, moins ramollos, et à avoir de meilleurs notes, à quand quelques tests de notre coté de l’Atlantique ?

 

Inscription à la newsletter

Renseignez vos centres d'intérêts et recevez uniquement les nouveautés des domaines qui vous intéressent

S'inscrire

Merci pour votre inscription.

Une erreur est survenu lors de votre inscription.

Merci de réessayer ultérieurement, ou de nous contacter via le formulaire.